Églises

Cathédrale Saint-Joseph

La cathédrale Saint-Joseph est sise sur l’avenue Mercier, à l’angle de la rue Gamble, à Rouyn-Noranda au Québec. Le plan au sol est en forme de croix latine à chevet plat avec chœur en saillie et abside. La nef à un vaisseau est surmontée d’une tribune au-dessus de l’entrée principale. La nef est couverte d’une voûte à arc polygonal en béton armé. La façade et les murs extérieurs sont recouverts de pierre. Les murs fermant les extrémités du transept sont percés de grandes fenêtres enchâssant des panneaux de verre coloré monochromes. L’édifice est complété d’une sacristie reliée au presbytère. Le clocher est de forme octogonale.

L’église Saint-Joseph a été construite de 1946 à 1948 selon les plans des architectes Eugène-Henri Talbot et Auguste Martineau. La supervision de la construction fut confiée à Philippe Levasseur. La paroisse Saint-Joseph a été érigée canoniquement le .

La construction du clocher débuta en septembre 1956 selon les plans de l’architecte Marcel Jetté. Encore une fois, la supervision des travaux fut confiée à Philippe Levasseur. Le clocher octogonal est surmonté d’une toiture à quatre pans terminée d’une croix latine en métal. À l’origine, des horloges au cadran blanc en forme de carré posé sur sa pointe sont installées sur chacun des quatre côtés principaux du clocher. Elles sont remplacées par les horloges actuelles en août 1988.

En 1957, un carillon de 8 cloches fut installé dans le clocher. Le curé de l’époque, l’abbé Ernest Guèvremont, entra en contact avec des fonderies de cinq pays pour la fabrication des cloches. Soucieux d’économies, il se rendit en Europe afin de commander les cloches directement de la fabrique. C’est finalement à Heiligerlee, un village des Pays-Bas où se trouve la fonderie Van Bergen, que furent coulées les cloches en février 1957. Elles sont faites d’airain, un alliage de 80% de cuivre et de 20% d’étain. Les cloches arrivèrent au port de Montréal dans la semaine du puis à Rouyn-Noranda un peu après le . Mgr Maxime Tessier, évêque du diocèse de Timmins dont la paroisse Saint-Joseph faisait alors partie, bénit les cloches le . Fêlé en 1959, le bourdon devenu faux resta silencieux durant six décennies.

Au moment de la fondation du diocèse de Rouyn-Noranda, le , c’est l’église Saint-Michel-Archange, construite en 1927, qui fut élevée au rang de cathédrale. Cet honneur lui revint à titre d’église de la première paroisse de Rouyn-Noranda, érigée canoniquement en 1925. Celle-ci fut détruite par un incendie le . Déjà à cette époque, certaines personnes proposèrent d’élever l’église Saint-Joseph au rang de cathédrale, mais les autorités ecclésiastiques décidèrent plutôt d’ériger un bâtiment d’architecture modeste, qui reprit le nom de cathédrale Saint-Michel-Archange, qui servit de cathédrale durant une trentaine d’années. Le , l’église Saint-Joseph fut finalement élevée au rang de cathédrale en remplacement de la cathédrale Saint-Michel-Archange qui fut déconsacrée. L’église Saint-Joseph fut consacrée le . Mgr Dorylas Moreau, deuxième évêque du diocèse de Rouyn-Noranda, devint alors le premier à siéger à la cathédrale Saint-Joseph. Il avait d’ailleurs été consacré évêque en cette église le .

En 2005, les six paroisses francophones du centre-ville de Rouyn-Noranda, c’est-à-dire les paroisses Saint-Joseph, Saint-Michel-Archange, Sainte-Bernadette, Immaculée-Conception, Notre-Dame-de-Protection et Sacré-Cœur-de-Jésus, ont été fusionnées pour former une nouvelle paroisse nommée Sainte-Trinité. La cathédrale Saint-Joseph ainsi que l’église de l’Immaculée-Conception sont les deux lieux de culte de cette nouvelle paroisse1.

Descendu du clocher en septembre 2015, le bourdon a été refondu à la fonderie Voegelé de Strasbourg en France où il a été coulé à 15h précises, heure de France, le Vendredi saint . Béni le par Mgr Dorylas Moreau et réinstallé en juillet 2017, le bourdon résonna à nouveau 60 ans après son installation initiale1. Il donne la note ré de la deuxième octave.

Dans le cadre du Jubilé de la Miséricorde instigué par le pape François, une porte de la Miséricorde fut ouverte et bénie le par Mgr Dorylas Moreau

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Cathédrale_Saint-Joseph_de_Rouyn-Noranda

Église Immaculée-Conception

Page en construction